2018, élimine le nain justice!

nain justice

Lettre à 2018  |  le petit Strabéri

.

Chère 2018,

L’an passé j’ai arrêté de croire au père Noël parce que je trouvais qu’il s’occupait juste d’apporter trop de bébelles sans échos logiques et pas assez souvent emballées pour du développement durable. C’était pas un cadeau! Pis en plus, des lutins qui travaillent toute la journée sans verre de lait ni biscuit, c’est de l’exportation de nains d’œuvre! Il faut braille-coter les produits qui sont pathétiques! 

Faque à la place d’écrire au père Noël, j’ai écrit à l’année 2017 pour qu’elle fasse cesser la consommation pathétique et qu’elle rende les gens meilleurs, mais 2017 a pas compris pan toute. Même qu’on a vécu sur Terre avec le curé Di encore plus tôt que l’année d’avant. C’est comme si en août on prenait une vache pis qu’on la passait dans la vieille essoreuse de mémé pour qu’il y ait assez de lait pour tout le monde jusqu’au 31 décembre. Et après on recommence à mal traiter ses pis pour plus de lait et on continue à se rouler sur le curé Di. 

«Batêge! on suce tout le curé Di en se disant des enfants de chœur quand y’a plein de gens qui souffrent de l’affamine dans laitière monde!», que mon père il a dit, indigné, quand Céline Galipette elle a raconté la nouvelle à la télé.

Oh la vache! C’est lait ça!

C’est pour ça que je t’écris, 2018… Parce que 2017 c’était lait pis que le monde est pas filtré, il dort au gaz pillage sans aider les pédés munis. Pis en plus, les gens se disent des bêtises sur Faceplouc sans se connaître.

«La muse Ulmane, c’est une terre aux risques qui veut nous imploser le charriot et nous enlever notre lie-densité!», qu’elle dit, la meule qui a une patte de loup sur sa page Faceplouc. «On va protéger les pures l’haine de l’évasion! On va rester où on est, comme on est!» Franchement! Ils sont tout le temps en train de parler de mon ami Admir comme s’il était pas fin et qu’il cachait une bombe dans son slip! Ma mère elle dit que c’est vrai qu’Admir c’est un pétard, mais elle dit toujours ensuite qu’Admir, il ferait jamais exploser une mouche, même à marde.

«Si tout le monde connaissait un seul Admir, la meule, elle essaierait de le protéger, lui, pas ceux qui l’aiment pas!», que mon père il a dit l’autre soir quand ma mère elle traitait encore la meule «d’orties d’indécents d’essaim de mouches à marde».

Pis y’a pas juste la meule qui pense comme ça, 2018, plein de monde dans le monde font des replis sur soie et ça me froisse pas mal. Les gens s’occupent juste de leur mousse de nombril et pas assez de leur tissu social. On dirait qu’ils ont comme peur d’être collés sous une doudou avec quelqu’un de pas pareil qui leur donnerait des chocs d’éclecticité extatique en frottant ses pantoufles en Phentex sur le tapis. Moi je trouve ça drôle! Ça fait comme un éclair de lumière cool dans le noir, l’éclecticité extatique!

Ça, Donald Dork qui est président de la classe sous la mienne, il l’a pas compris, que les autres sont de la lumière quand il fait noir et qu’on peut avoir besoin de tout le monde quand ça va mal. Il est en train de faire construire un mur en carton dans sa classe parce qu’il aime pas Alejandro. Il dit qu’il faut l’empêcher de se mêler dans le groupe parce que c’est un bal ombré. Pfffft! Un bal ombré… Il s’est pas vu, lui? Donald Dork, c’est une mascarade orangée!

Donald Dork il fait que détruire les châteaux de cartes que Barnack avait construits. Il taxe les plus faibles dans la cour de récré et il joue au mini-putt tout l’temps en buvant du Coke. Toutes les idées qu’il a, c’est des idées de bully. Il a même fait fermer l’infirmerie de l’école parce qu’il disait que ça coûtait trop cher et qu’il fallait se soigner nous-mêmes quand on se blessait au cours de gym. «Pis ceux qui braillent, c’est toute une bande d’elles j’ai becqué l’cul ou d’avortons!», qu’il a dit.

«Donald Dork il est dépendant de la poutine!», que mes amis disent dans les corridors de l’école… Donald, il jure qu’il aime la poutine, mais qu’il en a jamais mangé parce que c’est pas bon avec du jus FBI pis qu’il a tout le temps du FBI dans le dos, genre: il en a plein son sac. Moi je dis à tout le monde que c’est des Fake Miouzes parce que le jus FBI, il existe plus depuis 1994 (c’est mon oncle Géunrare Filon qui me l’a dit), mais y’a des pas fins de la classe spéciale qui croient Donald pareil sans même vérifier dans son sac d’ados.

Dans ma classe, c’est encore Justin qui est président. Lui et Donald, ils jouent à qui donne la main le plus fort et le plus longtemps, comme dans un jeu de «je te tiens, tu me tiens, par les phalangettes», mais aussitôt qu’ils jouent plus à se donner la main, je pense qu’ils s’aiment pas trop. Justin il a essayé de bombarder Donald avec un avion en papier, mais Donald, a levé un bouclier et ça a fait «Boeing!». L’avion de Justin a rebondi comme un Boomerang sur l’os d’Ali qui a fait un saut parce qu’il avait pas vu l’affaire venir tellement il avait la tête dans le bac à recyclage. 

Justin il est un peu gaga, mais ma maîtresse elle l’aime. «C’est un Dan dit, il regarde pas à la défense et il montre ses bas dans les débats.», qu’elle raconte avec des yeux tout drôles. Moi je pense que quelqu’un qui montre ses côtés bas dans un débat, il devrait avoir zéro sur son bulletin.

Parlant de zéros… Un autre qui a montré son bas cette année, c’est Hystérique Çanevaille. Il paraît qu’il voulait faire des pompettes à tout le monde et montrer ses cotes d’écoute même à ceux qui voulaient pas les regarder. Faque là il rit jaune pis ses démissions de télé lui font pus de recettes ni de farces plates. Il voulait que tout le monde regarde le bas de sa ceinture, maintenant il peut juste la serrer, sa ceinture.

«C’est l’ironie du sors-la, hahaha!», que ma professeure de sexe elle à dit dans le corridor à une autre prof l’autre jour, quand elle pensait que personne d’autre écoutait.

Ma professeure de sexe, elle dit que pour toucher une fille ou un gars, il faut «le qu’on sente main». J’ai comme compris que si la personne ne pouvait pas te sentir, il fallait pas que tu l’obliges à te sentir en la forçant avec tes mains. Plein de madames elles ont crié le mâche tague #MoiAussi en même temps sur les réseaux soucieux comme pour dire qu’ils avaient eu trop de cons sentis qui avaient voulu mettre leur main dans leurs affaires. «Souvent dans les relations de buts de pouvoir», que la prof expliquait. Genre que les filles pouvaient pas compter des buts si elles laissaient pas leur agaceurs leur faire des jeux de mains, jeux de vilain sans avoir leur hockey. 

OK! C’est pas du jeu, ça! Mange-y donc la rondelle dans face un coup parti!

C’est les agaceurs qui devraient manger des patates en poudre que le docteur Brasraide donne à papi et mamie dans les j’ai assez cédé. Papi pis mamie, ils sentent drôle quand je vais les visiter parce qu’ils sont obligés de prendre leur bain juste une fois par semaine comme ils ont pas assez proposé d’avoir deux ou trois bains. Ma mère, elle propose de se laver à tous les jours pour se sentir bon dans notre lit d’gènes. 

C’est pas étonnant que le docteur Brasraide soit ami avec le Couillon de ma classe: Phil le filou. Avec leurs amis, ils font que des mauvais coups depuis qu’ils sont responsables de la collation, de la caisse pis des livres scolaires. Ils volent tout le temps des berlingots, de l’argent pis les livres scolaires de ceux qui en ont besoin pis ils les redonnent aux p’tits pas fins de la classe spéciale après, dans la cour de récré, pour faire semblant qu’ils sont gentils et se faire aimer par ceux qui les voient pas venir avec leurs gros ça bots. Ils sont grossiers comme des éléphants dans un magasin de porcs sélènes.

Y a pas juste au Québec qu’il fait les 100 coûts. Partout dans le monde, le nain justice il fout le bordel, 2018. C’est pour ça que je t’écris surtout… Pour que tu élimines le nain justice. Comme un tueur à rages qui ferait du bien quand il s’écrie au meurtre.

Ça devrait être assez facile, pour toi, 2018, de capturer le nain justice qui arrête pas d’être faisant-mal en disant aux autres qu’ils méritent rien pendant que d’autres les regardent dans leur télé en mangeant du pop-corn ou en faisant croire aux gens qu’il faut qu’ils se détestent parce qu’ils sont pas pareils.

«Le nain justice il tue des gens qui ont rien fait et il en protège d’autres qui sont méchiants!», qu’elle dit, mon amie quand ça barde dans les infos, à l’ère des « i ».

Moi je pense que pour que la justice se libère de son nain, il faut tuer le mâle du couple. C’est de lui qu’il faut que tu t’occupes cette année 2018. Le nain du nain justice. Ça réglerait pas mal toute, je pense.

Entéka… T’as douze mois pour le faire.

Faque bonne run, 2018!

xXx Strabéri

 

.